rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Pierre Paul, le 29/12/2004

SI

SI LA SARDINE AVAIT DES AILES
SI GASTON S'APPELAIT GISELE
SI LA PORTE ETAIT EN MOUSSE
SI L'OISEAU AVAIT UNE BOUCHE
SI LA BOUTEILLE ETAIT EN FER
SI LE CHEVAL VIVAIT EN MER
SI LE MONDE ETAIT A L'ENVERS
JE MARCHERAIS LES PIEDS EN L'AIR

QUEL ENNUI CE MONDE A L'ENDROIT


Pierre Paul , BASTIA, 8 ans

 

 

alexis, le 29/12/2004

Certains poèmes n'ont pas de titre,
ce titre n'a pas de poème...

alexis , bruxelles, ans

 

 

Ka, le 28/12/2004

Pourquoi ces jours furent-ils si longs?
Sans raison et dénués de passion?
S'amusant à ranimer ma fièvre
Venant me hanter jusque dans mes rêves

Son absence m'avait brûlé le coeur
Alors j'ai cherché l'amour ailleurs
À la quête de mon nouveau destin
Celui qui un jour, croisa le tien

Je n'avais pas vu l'amour arriver
Mais pourtant il montrait déjà le bout de son nez
Se laissant aller dans les eaux de la mer
Venant me prouver qu'il n'était pas qu'éphèmère

Au début j'étais restée bien en peur
Car je ne croyais pas en un monde meilleur
Mais depuis que tu es à mes côtés
Je sais que l'amour est fait pour durer..

Ka..

Ka , Québec, 17 ans

 

 

messaouda, le 27/12/2004

Au fond d'un cahier
Traînent des mots usés,
Des mots d'enfant esseulée
Par des amants déjà oubliés.

Il y a ses peines insondables
Trimballées dans un cartable
Des émois de préado
En mal de maux.

Au fond d'un cahier
Vit un coeur de papier
De ceux que l'on déchire
Et des souvenirs
Dans un tiroir enfermés.

Il y a des mots d'amour
Sans destinataire
Des "je t'aimerai toujours
Quitte à brûler en enfer"

Au fond d'un cahier
Gisent mes peurs d'enfant,
On croit tout savoir quand on a 15 ans
Et que rien n'a plus d'importance qu'un secret.

Il y a des mots délavés
Par quelques larmes effacés,
Des mots jamais prononcés
Que le sel lacrymal a usé.

Il y a tout ça au fond de ce cahier
Le même que ma mère autrefois tenait
Pour ses peines, en cachette, déverser.
Je te ressemble en ça maman
À tout cacher dans un roman.

messaouda , argenteuil, 14 ans

 

 

elisabeth, le 26/12/2004

Bonjour tout le monde,
L'arbre est toujours aussi beau ; bravo à tous et à toutes et merci au jardinier.

bizzzz

elisabeth , liege, 14 ans

 

 

trendeline, le 25/12/2004

m.trousson

m.trousson avait une maison
dans la région de Lyon
quand tu entrais dans le salon
frissons et même pas une décoration

oh! l'accordéon c'était sa passion
si on l'derangeait il nous massacrait

pour lui l'école c'était hyper long
car il ne maitrisait pas ces multiplications

trendeline , mulhouse, 10 ans

 

 

Baby wolf (Lou), le 24/12/2004

Bon, ben juste un petit message pour souhaiter un très
joyeux Noël à tous les p'tits poètes, et bien sûr au
Jardinier !!
Gros bisous à tous

Lou

Baby wolf (Lou) , l'Haÿ les Roses, 15 ans

 

 
pages résultantes :141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210
 
Recherche :