rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Maître So-Fi, le 05/06/2004

Salut à tous et bravo à "the darkpanther" (alors toi aussi tu t'y
mets ? lol). Il y a tellement de poèmes à lire sur cet arbre que je
n'arrive pas à en faire le tour, mais ceux que j'ai déjà lus m'on
ravie !!!
Je repasserai un de ces jours avec, moi aussi, un poème pour cet
arbre grandiose

Maître So-Fi , , ans

 

 

Idrylle, le 04/06/2004

Marie-Odile!!!
Tes poèmes sont supers
moi je t'adore déjà !

Idrylle , , 11 ans

 

 

Pauline, Antoine, Maxime et François, le 04/06/2004

Papy, tu es joli ! Papy, tu es gentil !
Avec toi, nous ne sommes jamais punis,
Tu es notre copain, reste toujours le même,
A Papy Jeannot ! Notre Papy que l’on aime !

Pauline, Antoine, Maxime et François

Pauline, Antoine, Maxime et François , BULLION, 5 et 2 ans

 

 

Didine, le 04/06/2004

Couché de soleil

Je vois la mer dans le ciel,
Dieu que la nature est belle.
Si resplendissante et charnelle.
Mon océan est pastel

Observez le dégradé
De ces couleurs roses feutrées
Et le mauve des nuées
Qui essaient de l’envelopper

Vois cet horizon à l’infini
Dont les nuages sont comme soumis
Par des sommets tous bleuis
Qui flottent comme par magie

Vois les vagues tanguer lentement
Et loin là-bas le continent,
L’eau est rose, le ciel blanc
Mon bateau vogue dans le vent

Mon océan est pastel,
Si différent du réel,
Un continent dans le ciel,
Si peu conventionnel.

Je dois oublier le violet,
Il faut que je me réveille,
M’éloigner des sommets
Ce n’est qu’un coucher de soleil

Didine , Bruxelles, 17 ans

 

 

Benjamin G, le 04/06/2004

Voici à ce bel arbre, une petite odeur de sa sève par un nez.


A l’heure prédite où s’abandonne l’équilibre
De l’homme d’un siècle qui n’est celui divin :
Mon tendre désespoir se redonne au vent libre
D’un regard tourmenté aux lumières du matin,

Au matin fabuleux, celui du grand âge,
Celui d’ouverture à l’orchestre bénit.
Il s’y danse par l’atome ce curieux langage
D’un amour incompris qui allaite l’envie.

Une douce présence, qui danse, qui danse
Par l’atome joyeux, par l’arôme de la foi.
Une heureuse chaleur qui au cœur se panse,
Et l’envie de l’en vie se soulève d’un poids.

Car le vent violoniste m’interprète l’empreinte
Des matières en mouvement, ce ballet rigoureux.
Et j’entends cette musique en parole distincte
Des mots pacotilles qu’ont nos langages hideux.

Mais me chauffe, me réchauffe cet amour !
Merci au vent ! Merci aux houleuses dérives
Qui amènent l’entente à l’oreille d’un sourd,
Et qui berce le destin tel un fleuve aux deux rives.

Benjamin G , Bourg la Reine, 18 ans

 

 

Benjamin G, le 03/06/2004

Cet arbre me plait, si vous saviez.
Voici quelque chose.


Sur les marches de l'église
Avec une guitare en guise
De foi
Où je chante après la guerre
Et où je gratte une prière
Parfois
Une colombe vient caresser
Son aile trouée, à la pensée
Et moi
J'aime le ciel qui est à lire
Mon dieu, qu'est-ce qu'il fait bon de vivre
Et là,
Je crois.

Mon ami,
Parle-donc, vacarme mélodieux.
Et ça me chante dans mon humaine mémoire
Quelconque parole d'ici c'est dieu
On finira tous par y croire.

Benjamin G , Bourg la Reine, 18 ans

 

 

Lola, le 03/06/2004

La naissance

quand on né,on est débordé
toutes ces emotions et cette passion
à peine arrivé, déjà entouré
c'est l'affaire de toute une famille
qui pour nous se reunit
tout le monde est joyeux
et semble heureux
mais nous on a rien demandé
on ne voulait pas être bébé
juste rester au chaud
dans ce ventre si beau
puis on nous a donné un nom
le mien c'était simon
vous aimez ??

Lola , Clamart, 14 ans

 

 
pages résultantes :180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249
 
Recherche :