rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

François Maëva, le 24/03/2004

Bonjour! Je reviens comme promis avec un poème de ma composition:
le secret de la passion,
c'est le son du violon,
le mystère de l'amour,
c'est: s'aimera-t-on toujours?
moi ce que je pense,
à tes yeux n'a aucune importance,
pourtant je t'implore,
de comprendre la mort,
qui grignote mon coeur,
jadis empli de bonheur,
entends-tu battre mon âme,
toujours aussi intense qu'infâme?
et cet ardent désir,
de t'entendre rire?

Votre site est super!!!bisous à tous!

François Maëva , Beaufort, 14 ans

 

 

Lucie Ailhaud, le 24/03/2004

Mon secret
Mon secret,
Je l'ai caché,
Dans une pochette
secrète.
Je le garderai caché.
Mais chut!c'est mon secret.

Lucie Ailhaud , marseille, 9 ans

 

 

Lou Baby Wolf, le 23/03/2004

Histoires de "toi"

Me comprendras-tu un jour, toi à qui j’ai tout donné ?
j’en doute encore, je suis trop seule pour espérer,
et je t’ai offert ma vie, mon coeur, mes sentiments,
le tout, servi sur un plateau d’argent...

Seulement, tu ne m’as pas écoutée,
et même aujourd’hui, tu ne me regardes pas,
j’ai vraiment tout, tout essayé,
toi, tu t’en fous, tu ne m’aimes pas...

Si ces mots n’ont aucune valeur à tes yeux,
je n’y pourrai rien, c’est malheureux,
tant pis pour moi, pauvre inconsciente,
mais pour l’instant, ma solitude et ton regard me hantent...

Comment comprendre une histoire pareille ?
vie impossible, rêve sans éveil,
tu ne me vois pas, tu ne m’entends pas,
mais ton ombre est juste derrière mes pas...

Et chaque jour, je te parle, je te vois,
mais il y a quelque chose que je ne te dis pas,
je ne conçois pas ma vie sans ta voix,
parole qui me murmurerait des mots tout bas...

Lou Baby Wolf , , 14 ans

 

 

kasi lizy, le 19/03/2004

Nuit et Jour pour Toujours

Sous mon coeur de pierre,
Et sous les cendres de mon âme,
Le soleil fait sa prière,
Et les braises s'enflamment.

Je me meurs sous la lumière,
Mais dans l'ombre de la lune,
La nuit ne m'indiffère,
Je la regarde, elle me regarde, et sous la brume...

Les cheveux dans le vent,
Mon coeur s'émiette,
Et sous le soleil levant,
Je m'efface de la planète.

kasi lizy , , 12 ans

 

 

Aude, le 18/03/2004

Mon inventaire

Cinq maisons
Quatre boutiques
Une petite école
Vint-huit volets avec leur espagnolette
Deux étroits trottoirs avec leurs bordures
Quatre volets qui battaient à longueur de journée
Et
Six petits chats de la ruelle qui sautent de toit en toit

Aude , Aubord, 9 ans

 

 

Maëva, le 17/03/2004

Bonjour!
Je viens de découvrir ce site et je le trouve MAGNIFIQUE!vraiment!je reviendrai très bientôt pour vous faire part de ces petit poèmes que j'écris, et qui défilent selon mes sentiments!! Bravo à tous !!

Bienvenue Maëva ! A très bientôt, les petits poètes et l'Arbre seront ravis de te lire. Vive la poésie !

Le jardinier

Maëva , Eclaibes, 14 ans

 

 

MiLiE, le 16/03/2004

J’n’ai plus envie

J’n’ais plus envie de jouer à cache-cache
De taire l’enfant en moi qui se tracasse
J’n’ai plus envie de jouer les actrices
Tout le monde le sait que je suis triste.

J’n’ai plus envie de construire des abris
Pour aller m’y terrer le jour et la nuit
J’n’ai plus envie de voir les faux sourires
Et les baisers d’amoureux qui délirent.

J’n’ai plus envie d’être comme avant
De chercher à comprendre le changement
J’n’ai plus envie d’être la poupée de cire
Qui s’assoit en silence et bat des cils.

J’n’ai plus envie de me conter des histoires
De me dire qu’il faut encore y croire
J’n'ai plus envie de bouger, de parler
De croiser des humains, des étrangers.

J’n’ai plus envie de faire semblant
J’ai envie d’être folle tout simplement
J’n’ai plus envie de fermer les yeux
J’ai envie d’éclore, de vivre comme je veux.

MiLiE , St-Charles-Borromée (Québec) Canada, 17 ans

 

 
pages résultantes :195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264
 
Recherche :