rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

whatever, le 19/01/2015

Le cheval.

Le cheval galope dans les prés
et quand on le voix on est émerveillés
par sa force et par sa beauté
on se croirait dans une monde enchanté
il donne le gout de la liberté
et moi je suis impressionnée
Ah! que j'aime les chevaux et les poneys
je pourrais les admirer toute la journée.

whatever , windsor, 11 ans

 

 

moussa, le 15/01/2015

petit poeme pour dire

je veux dire a la lune que le ciel n'est plus bleu
je veux dire aux oiseaux que leur ailes ivresse
je veux dire au soleil qu'il brille si fort
je veux dire aux amoureux que l'amour est proche
je veux dire que tout est proche!

moussa , windsor, 11 ans

 

 

mariame, le 08/01/2015

Une petite fleur va grandir,
le vent elle va sentir,
elle a besoin de la terre,
et de l'eau de la mer,
elle est spéciale avec un coeur,
son rêve avoir une soeur,


mariame , windsor, 11 ans

 

 

Niomey, le 11/12/2014

Je vous aime.
Je vous aime
Plus que tout au monde
Mon amour crée des ondes
Qui font le tour du monde
Je vous aime
Même si je fais des bêtises
Et quelque sottises
Malgrés ses chamailleries
Après on se réconcilie
Moi j'en sais quelque chose
Car on n'en prend tous une dose
Une dose d'amour
Pour chaque jour

Niomey , Saint Denis, 11 ans

 

 

Mathilde, le 05/09/2014

Le soleil et La lune

Le soleil réveiller
Par la lune qui ronfle
Les étoiles partirent
Pour revenir cette nuit.


Mathilde

Mathilde , Paris, 11ans ans

 

 

Aude, le 27/08/2014

Loin des villes
Isolée des campagnes
Des oiseaux mis en exil
Des marmottes dans les montagnes.
C'était le rêve d'Alexis.

Dans la classe assis,
Le professeur de français
Donnait des questions.
Pour faciliter l'écriture de la rédaction
Il rajoutait des faits.
Aussitôt, les mots coulèrent
Comme l'eau d'une rivière
De l'amont jusqu' à l'aval
D'un petit point final
De l'obscure clarté du matin
Jusqu'au clair obscur de la nuit
Il écrivit.

Quand il eut une petite faim,
Il s'arrêta, cassa et mangea
Quelques petits morceaux de chocolat.
Noir ou blanc, de noisette ou de riz
Peu importait la couleur
Tant que son intelligence était de nouveau remplie
La fin du monde n'était que bonheur.

Aude , Lyon, 16 ans

 

 

Chloé, le 17/07/2014

M'envoler

Si je pouvais m'envoler
Si je pouvais rêver
Alors je regarde le ciel
M'imaginant au milieu des hirondelles

Si je marchais dans l'air,
Je cueillerais les étoiles
Si je marchais sur la mer,
Je cueillerais les voiles

Je voudrais pouvoir regarder
À travers la terre
À travers tes yeux étoilés
À travers la pluie et l'air

Je voudrais pouvoir effacer
La peur et le désespoir
Et l'angoisse du trou noir
Juste fermer les yeux et m'envoler

Si je pouvais changer en or
Les coeurs de pierre
Et mettre dehors
Toute la Terre

Quand je déploirai mes ailes
Quand je pourrai enfin partir
Dans mon propre ciel
Alors je ne pourrai que fleurir

Les mots passent
Quelle différence ?
L'attaque ou la défense
L'infini ou les impasses

Je ne veux regarder
Personne s'en aller
Rien ne disparaîtra
Regrets ou joies ?

C'est comme si, des escaliers,
Les marches tombaient
Une par une, et rompait
Tout espoir de pouvoir monter

Quand je ferme les yeux, les marches sont visibles dans le ciel
Car je n'ai plus de pieds
Et je n'ai besoin que d'ailes
Pour m'envoler

Chloé , Paris, 14 ans ans

 

 
pages résultantes :2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71
 
Recherche :