rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Dab, le 13/05/2003

Ma petite personne sans poème

J'ai cherché...tant cherché...
Un poème qui me représente...
Par mes folies...
Par mon imagination...
Par mon caractère...
Par mes idées...
Par mes souvenirs...
J'ai cherché...Partout !
Mais avec rien...Aucun poème était pour moi
Tous étaient pour quelqu'un d'autre...
J'étais déçue, triste...je me sentais seule...Comme si on m'avait oubliée...
Moi, une personne comme les autres, comme tant d'autres !
Pourquoi personne n'avait pensé à moi?
Alors...
J'ai lu...j'ai lue TOUS les poèmes du monde!
Ils étaient tous différents...
Mais aucun d'entre eux...était pour moi...
Pourtant beaucoup parlaient de leur amours...de leurs ami(e)...d'une personne qu'il aimait...
Mais moi j'avais rien...
Personne n'avait pensé à moi...
Alors j'ai pensé...Et je me suis fais un poème...
Un poème qui...
Me représente...
Dit ce que je pense...
Me décrit...
Soit d'accord avec moi...
Un poème juste pour moi!

Dab , Montréal, 14 ans

 

 

Lyndsay, le 13/05/2003

Alexandre,
A chaque fois que je te vois,
C'est mon cœur qui bat pour toi
D'un amour insensé,
Qu'on ne peut imaginer
A travers ce secret,
Qui ne fait qu'empirer
Chaque jour,
Je ne cesse de penser à toi,
Car ton image est gravée en moi
Je t'écris ce poème,
Pour te dire : Je t'Aime.

Bienvenue à toi Lyndsay! pourras-tu, lors de ton prochain message, préciser ton addresse courriel. Le jardinier

Lyndsay , Nord, 15 ans

 

 

Fabiola, le 13/05/2003

Ecrire

Ecrire ces quelques mots !
Pour taire ma souffrance.
Ce qui n'est pas nouveau,
Mais brise enfin ce silence.

Ecrire en quelques vers,
Cette troublante peine qui m'envahie.
Essayer d'effacer cet univers,
Tout plein d'ennuis et d'ennemi beau bouquet du monde
je t'aime

Fabiola , Aubagne, 16 ans

 

 

Fabiola, le 10/05/2003

La tache d'encre

Tache d'encre,
Qui tache mon pauvre cœur, pour tout t'effacer:
Les peines profondes pour les échouer,
Sur une rive déserte me montrant
Le paradis caché que j'ai fait exister.

La tache d'encre envahit mon cœur
De plus en plus ronge le seul bonheur.
Le noir de cette encre me rappelle la peur,
Qui détruit peu à peu comme une erreur.

La tache d'encre s'approprie mon cœur,
Le rempli de pleurs, éternel malheur.
Pourquoi tant de douleur, de souffrance ?
Pendant tout une enfance.

Le temps pense toute blessure,
Mon cœur pensait être au repos.
Chaque événement retourne ce couteau,
Qui, à force, ramène mes maux.

La tache d'encre persiste,
Crée un autre chemin une piste
Comme une erreur qui s'incruste,
Faussant tout un calcul, tuant un amour.

Mon cœur triste, noirci par l'absence,
Pleure encore ta si courte existence.
Tu es parti si vite ,si tôt,
Que je n'ai pu trouver mes mots.

Ephémère bonheur repris avant l'heure,
Vie injuste dépourvue de douceur.
Mon cœur me soufflait : Vie rime avec Paradis
M'aurais-je t-il menti ?

Jolie tache d'encre,
Principale ennemie.
Pourquoi ne t'estompes tu pas ?
Ferais-je donc les mauvais choix ?

je passe un petit coucou à tout le monde, les poèmes de mili et little snoopy sont toujours aussi merveilleux. à bientôt.

Fabiola , Aubagne, 16 ans

 

 

Stephanie A, le 10/05/2003

un jour, nous nous sommes regardés
un jour, nous nous sommes aimés
un jour, nous nous sommes embrassés
un jour, nous nous sommes disputés
un jour, nous nous sommes séparés
plusieurs jours, j’ai pleuré
et pour toujours, je me souviendrai
de ce tendre baiser

Stephanie A , Sorel Tracy, 12 ans

 

 

Malorie, le 10/05/2003

Bien le bonsoir vous tous amis poètes !
Cela fait longtemps que je ne suis pas venue voir vos nouvelles oeuvres et je vois que le travail est allé bon train, je tiens à te féliciter Marine pour "envole-toi", c'est encore une oeuvre emplit de vérité et de douleur, de mots vrais et du bonheur. J'ai beaucoup aimé. Ainsi que tous les autres nouveaux poètes. Continuez ainsi !
Pour ma part rien de nouveau, à défaut de temps, mais une petite citation qui j'espère vous marquera et redonnera la pêche à certains d'entre vous.
"Si tu réfléchis à la multitude qui te précède, songe à tous ceux qui te suivent" ; Sénèque dans "Lettres à Lucilius".
Et bien, à bientôt mes amis avec encore plus de poèmes et bonsoir à toi Jardinier !

Malorie , St Paul(île de la Réunion), 18 ans

 

 

Mounien Marjorie, le 10/05/2003

Voici mes deux nouveaux poèmes.
J'espère qu'ils vous plairont...

PEUR D'AIMER,

Ton regard me fait tellement peur
J’ai donc décidé de l’éviter
Les histoires d’amour finissent en pleurs
Pour un homme je ne veux plus pleurer.

Mais mon cœur ne cesse de t’appeler
Mes yeux veulent à nouveau se noyer
Se noyer dans un nouveau monde
Dans tes yeux, je vogue sur ces belles ondes…

Comme c’est beau d’aimer et d’être aimé,
Mais pourrais-tu m’accepter ?
La peur et l’envie inondent mon cœur
Comment éviter les plaintes et les pleurs ?

LE REVEIL,

Aujourd’hui, je me réveille enfin !
Et pour une fois, je me sens bien.
Dans ma chambre, des rayons de soleil
Dans mon cœur, une joie immense et belle…

Je suis heureuse, je t’ai oublié
L’alizé est passé sur cette flamme
Je me vois enfin comme une femme
Je m’éloigne de cette obscurité !

Je ne t’en veux pas, je te remercie
Je vois enfin le monde d’un autre œil
Et comme ces pétales de fleurs
Je m’élève toujours plus haut mon ami !

Mounien Marjorie , Sarcelles, 16 ans

 

 
pages résultantes :232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301
 
Recherche :