rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Maëva, le 06/02/2008

Le soleil brille,
les nuages recouvrent le soleil,
et toi qui es-tu toi qui vole si bien ?
Je suis l'ange répond-il.
Je peux aller chez toi?
Je t'invite ,prions ensemble.

Maëva , Paris, 7 ans 1/2 ans

 

 

Romain, le 28/01/2008

J'aime la poésie. Sensation c'est le plus beau poème que j'ai entendu.




Merci Romain de ton message. Oui ce poème d'Arthur Rimbaud est magnifique, aussi pour tous les petits poètes le voici :

Sensation
Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, - heureux comme avec une femme.


* * * * * * *


Et puis Romain, tu peux te promener par là : http://www.poesie.net/enfants/rimbaud_reve_hiver.htm
mais aussi ici : http://www.poesie.net/rimbaube.htm

Le jardinier

Romain , champ sur drac, 9 ans

 

 

marie, le 27/01/2008

il y a des étoiles,
qui sont belles,
qui sont rebelles,
qui ont des ailes,
il y a des étoiles,
qu'il faut admirer,
qu'il faut regarder,
qu'il faut aimer

marie , st tropez, 11 ans

 

 

Pierre -Elien Caroline, le 19/01/2008

Pensées pour des meurtres


Libre à la lune
Souffle des dunes dunes de glaçons chauds
Limpides comme l'eau.
Idées fugitives
Pensées captives.
Associations partantes,
Femmes battantes
Initiales déposées
Mais sourires ravagés
Par des morts atroces.
Quelques stars en carosses
Fourrures sur leurs épaules
Gouttes de sang sur leurs étoles.
Gouttes de culpabilité
Pour quelque bête en captivité.
Histoire d'argent
Histoires de sang.
Chefs d'Etats concernés
Peuples consternés.
Yeux brillants d'animaux innocents.

POEME DE SENSIBILISATION
DEMANDE TOUTE ATTENTION.

Pierre -Elien Caroline , Fort-de France, 13 ans

 

 

Pierre -Elien Caroline, le 19/01/2008

Sans titre

Alizées; paroles perdues du vent au gré de la liberté.
Bateau au soleils, poèmes repêchés,
Poissons morts aux écailles rongées.
Rongées par le remords.
La marée de sang noir a fait ses victimes.
Epuisées par l'attente d'un mouvement.
Quelque part au pays du soleil froid,
Où l'hypocrisie du monde se reflète dans les glaciers qui fondent.
Les glaciers qui pleurent la bêtise des hommes.
Le monde meurt.
Saurons-nous sauver notre vie?
Celle des autres?
Celle de tous ces animaux qu'on enterre sous nos larmes?
Réagissons.


poème pour lutter contre le réchauffement climatique et les marées noires.

Pierre -Elien Caroline , Fort-de France, 13 ans

 

 

elodie, le 13/01/2008

Birmanie,

La misère de l’autre côté de la Terre,
Peut-on réellement continuer à se taire…
Nous qui avons lutté pour cette liberté
C’est maintenant à nous de les aider.

Leur Soleil brille emprisonné
La paix dans ses yeux, enfermée
Derrière les barreaux, à terre
Elle continue à les rendre fière.

Dans les rues couleur safran,
Défilent les premiers opposants
Soutenus par le peuple effrayé
Par tous ces militaires armés.

Leur Soleil brille emprisonné
La paix dans ses yeux, enfermée
Derrière les barreaux, à terre
Elle continue à les rendre fière.

Dans les rues le chaos apparaît,
Les militaires n’hésitent plus à tirer
Et sans se soucier des victimes
La liberté c’est à tous qu’ils la suppriment…

elodie , , 17 ans

 

 

Tiffany, le 31/12/2007

L' ENVOL D AUTOMNE


La brume nageait,
Au dessus des vents pétrifiés,
Sans même s'en appercevoir,
L'hirondelle nous dit Aurevoir.
Ni la gentillesse d'une femme,
Ne put la reveiller.
L'oiseau cria,
Mais s'épuisait...
Il s'écrasa, tout droit vers sol.
Un grand bruit menaçant,
La projeta dans le vent.
C'est là, Malheureusement,
Que cet oiseau partit au delà du firmament*



* Firmament= Ciel

Tiffany , LIEVIN, 11 ans

 

 
pages résultantes :24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
 
Recherche :