rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Tiffany, le 31/12/2007

L'automne


C'est l'automne,
C'est l'automne,
Et les feuillent tourbillonnent,
Feuilles rouges,
Feuilles d'or
Le vent souffle,
Souffle encore.

Tiffany , LIEVIN, 11 ans

 

 

Odessa, le 20/12/2007

Il y a de la neige, il fait froid.
Je suis dehors avec mon papa.
Un flocon vient de tomber ;
Je l'ai ramassé,
Je l'ai rejeté
et il s'est envolé.
J'en ai ramassé un autre
et ce flocon-là,
je l'ai colorié
et je m'en suis servi
de porte-bonheur.

Odessa , Brest, 5 ans

 

 

andrea, le 19/12/2007

leçon de coloriage
tout au long de l'hiver
les oiseaux les phus froids
tassés le long des toits,
prés des cheminées tièdes,
laissent ,au miendre soleil
les ombres des antennes
peigner leur gris plumage.

andrea , s'aint ouen d'aunis, 10 ans

 

 

Guillerme, le 18/12/2007

La rosée
La rosée elle vient le matin
La rosée est toute fraiche
La rosée elle charme les bourdons les abeilles
Et tout autres petits insectes imprudents

Mais sans elle
Ni l'été ne serait en harmonie
Ni le printemps ne serait en harmonie
Car les petits oiseaux l'adorent
Ils peuvent la boire
Et la cueuillir
De leur petit bec


Guillerme , Sénouillac, 9 ans

 

 

Merve, le 18/12/2007

L'arbre devient de plus en plus grand ! merci aux poémes il sont tous beaux jolis et touchants !
j'ai lu au moins 10 pages mais je continuerais .

Merve , strasbourg, 11 ans

 

 

rose, le 09/12/2007

asseyez vous sur l'herbe
vive la poésie
l'émotion est l'envie de vivre

rose , paris, 12 ans

 

 

adrien, le 09/12/2007

J'aime cette poésie,


Tout est calme, si calme !

Tout est calme, si calme !
La neige verticale
Tombe dans l'hiver blanc.
On dirait que le vent
Agite doucement
Le ciel comme une palme,
Tout est calme, si calme !
L'étang sur la campagne
Gît comme un poisson blanc
Les champs, tels des chalands,
S'endorment, nonchalants,
Sur une mer étale
Aux vitres bleues, s'écrasent
Des visages d'enfants
Interminablement,
Le neige verticale
Tombe dans l'hiver blanc

Maurice Carême

adrien , albi, 8 ans

 

 
pages résultantes :25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94
 
Recherche :