rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Florina. Cindea, le 28/02/2003

Saint Valentin c'est plus qu'une fête


Saint Valentin c'est l'amitié,
Qu'on puisse donner avec sincérité,
À chacun qu'on connaît,
Après une bref pensée.

Saint Valentin c'est l'amitié ,
C'est aussi de la pure vérité,
Comme une façon de s'exprimer,
Si on a une idée ,
Pour la personne concernée.

Saint Valentin est une fête ,
C'est la fête de l'amour et de l'amitié,
Surtout de la sincérité et de la gaieté,
C'est fou comme ça me plait ,
Même si ça ne dure qu'une journée!

Saint Valentin c'est le moment le plus extraordinaire,
C'est le temps de s'exprimer envers tous ceux qui nous sont chers,
C'est aussi l'amour et l'amitié qu'on puisse offrir,
C'est aussi un très beau souvenir pour l'avenir.

Florina. Cindea , Montrèal, 15 ans

 

 

Milie, le 27/02/2003

...Je suis fière de toi cousine! Si jamais tu lis ceci, s'il vous plait continue d'écrire et envoie tes poèmes ici! =o)Marine encore toutes mes félicitations, tu ajoutes un nouveau chef-d'oeuvre à la panoplie que l'on connaissait déjà (et que l'on ignore peut-être?). Dresden aussi, tu écris des merveilles!

L’entre monde

Quelque part entre le jour et la nuit, l’enfer et le paradis,
Se terre un moment qui, inqualifiable, met en branle toute ma vie
Là où une explosion, en moi, se produit ; me chavire entièrement
D’une joie de vivre incomprise, tout décline là où rien n’est plaisant
Mes larmes déferlent, un cycle que je ne peux freiner, carrousel de malheur
Tu me fais hurler de douleur, j’ai tant perdu par ta faute, tant perdu à avoir peur
Je supplie tous ces gens qui me côtoient, qui a t-il donc d’anormal chez moi?
Que celui qui me jette la pierre m’explique enfin pourquoi, je ne comprends pas
Personne n’envierait mes rêves meurtriers, mes retours dans le passé,
Les faibles plaintes que je réprime le jour et les tremblements de mes soirées
Je suis un iceberg en pleins océan Atlantique, j’ai perdu le sens du courant
Mes yeux ne cessent jamais de s’embuer, mais je persiste à m’imaginer comme avant,
Lorsque je pouvais vaincre toutes mes peines, lorsque j’avais la force de la jeunesse
Je suis pourtant d’une faiblesse exaspérante, je m’effondre même dans l’ivresse
Au fond d’une bouteille, je ne trouve même pas la capacité de sourire
Pourtant tout devrait être enveloppé d’un voile de mensonges, je ne devrais pas souffrir
Comment oublier, est-ce seulement possible, pourquoi suis-je si incapable?
Affronter tous ces fantômes, connaître la vérité, enfin cesser de refouler, m’est infaisable

Milie , St-Charles-Borromée (Québec), 16 ans

 

 

Chantrain Valérie-Anne, le 27/02/2003

Pour la saint-Valentin,
Voyons, restez serein
et à votre Valentine
N'offrez pas des pralines...
Offrez-lui votre coeur...
Avec un supplément de bonheur !!!

Chantrain Valérie-Anne , Mouscron, 12 ans

 

 

Dresden, le 27/02/2003

INEXORABLE


Prisonnier d’un soleil, prisonnier d’un
monde,
Prisonnier d’un souvenir ou d’une table
ronde,
Prisonnier d’un passé aux multiples
combats,
Prisonnier de promesses que l’on ne
tiendra pas.

Prisonnier d’une haine, captif d’un
amour,
Prisonnier de la nuit et prisonnier du jour,
Prisonnier d’un dégoût, enchaîné à
l’espoir,
Prisonnier du matin ou prisonnier du soir.

Prisonnier de la vie puis victime de la mort,
Prisonnier dans le cuivre et reclus dans l’or,
Prisonnier du mérite, prisonnier des menaces,
Et toujours prisonnier du temps qui passe.

Prisonnier du toujours, prisonnier du pendant,
Prisonnier de plus tard bloqué dans
l’avant,
Prisonnier du pourquoi, prisonnier du jamais,
Prisonnier du bientôt arraché à l’après.

Prisonnier d’un tyran, prisonnier d’un
regret,
Prisonnier d’un fantôme et de l’éternité,
Prisonnier de l’oubli, captif de ses rêves,
Prisonnier de son sang, prisonnier de sa sève.

Prisonnier de ses droits ou bien de ses devoirs,
Prisonnier de ses joies ou de ses désespoirs,
Prisonnier de ténèbres, adepte de lumière,
Prisonnier de la paix, prisonnier de la
guerre.

La seule véritable, simple liberté,
C’est de choisir de quoi nous sommes
prisonniers.

Dresden , , 15 ans

 

 

Véronik, le 26/02/2003

Un jour je t'ai remarqué,
tu étais sur le bord d'un pré
Tu m'as demandé de m'asseoir
Et c'est là qu a commencé notre histoire

Véronik , st jean sur richelieu, 12 ans

 

 

Emilie, le 26/02/2003

Tomber du ciel

Petit ange
tombée du ciel
aussi fine que de la pluie d'été

aussi douce que
de la soie
aussi légère que
l'air et le vent

mais ton départ
m'a fait mal
tu n'es pas si loin
dans mon coeur et dans mon esprit

mais tu es partie
malgré cela tu resteras
pour toujours
mon ange à moi

Emilie , Montreal, 13 ans

 

 

autier Lila, le 26/02/2003


C'est un sonnet, je l'ai écrit l'année dernière mais comme pour le moment je n'ai rien d'autre...

Rêve

Comme une mouette survolant le rivage
Projetant son ombre sur la plage de sable
Désert, où pousse de grands palmiers sans visages,
La fraîche brise du soir murmure, agréable.

Comme une sauterelle qui chante à sa guise,
Comme un petit mulot qui grignotte et qui mange
Comme une flamme de soleil sur la banquise,
La lune projette mille reflets étranges.

Soudain les étoiles une à une apparaissent
Accrochées au firmament comme des lampions
Donnant au monde un bref sentiment de tristesse.

Une barque tangue au milieu des nénuphars
C'est le bateau de ma vie, celui de mon rêve
Il vogue loin des ennuis, tout seule dans le soir.


Les nouveaux poèmes sont magnifiques!Un grand merci au jardinier qui permet à cet arbre de grandir.

autier Lila , St Maur, 13 ans

 

 
pages résultantes :287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356
 
Recherche :