rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

kelly, le 04/10/2006

Rondel

il fait noir,enfant,voleur d'étincelle
il n'est plus de nuit,il n'est plus de jour
dors...en attendant venir toutes celles qui disait:Jamais! Qui disait:toujours!

Entends-tu leurs pas,ils ne sont pas lourds:
oh!les pieds legers,l'amour a des ailes...
il fait noir,enfant,voleur d'étincelle

entends-tu leurs voix,les cavots sont sourd
dors:il pese peut ton faix d'immortelle.
il ne viendront pas tes amis les ours
jeter leurs pavé sur les demoiselles
il fait noir,enfant,voleur d'étincelle

Merci Kelly pour ce poèmede Tristant Corbière, extrait de son recueil "Les amours jaunes". Le jardinier

kelly , figeac, 15 ans

 

 

angela, le 30/09/2006

-J'en ai marre, se dit la Terre,
-Comment vivent Uranus et Jupiter?
Saturne, son viel époux, Peut respirer l'air doux,
Mais elle pas de respect,
Pas moyen de respirer avec tout ces déchets!
Saturne divorça et chercha une femme plus claire.
Aucun charme ne tournait autour de la Terre.
Les heures, les minutes, les secondes,
Tout à coup, s'arrêta le monde.
Ce gros ballon bleu partit en voyage,
Rencontra le soleil qui la demandit en mariage.




angela , Bussy st Georges, 12 ans

 

 

Fontaine Lea, le 29/09/2006

L'aube

Dans cette aube pâle,je ne puis dormir,
cette splendeur qui pénètre en moi,
nul ne peut la sentir
Me donne l'inspiration que je cherchais.
Enfin vient le sommeil,
Suivi par le soleil.
Et une nouvelle chaleur
Se glisse dans mes pensées...

Fontaine Lea , Milan, 11 ans

 

 

Mourillon Gladys alias Douce, le 28/09/2006

A mes élèves de CP pour le goût de lire.


"B A ba T A ta...
Répétez" dit le maître
Mais Hugo,ne répète plus
Il ne comprend plus
Il ne sourit plus
"lire lui semble rébarbatif"
Alors, le maître attentif
et plein de patience
Lui sourit gentiment
Et l'encourage en souriant.
Alors malgré l'effort, Hugo
Reprend confiance bientôt
Persévère,et ne pleure plus...
Et puis, un jour, tout ému
Hugo d'un coup a lu
un mot tout entier
et depuis ce jour
sans jamais se lasser
Hugo lit et aussi écrit.
Douce

Mourillon Gladys alias Douce , Guadeloupe, ans

 

 

Dominique, le 21/09/2006

Une larme

une larme n'est pas qu'une larme
elle est le symbole d'une émotion
que l'on cache derrière
cette eau si claire

elle disparaîtra, se fesant oublier
mais dans le coeur trempé
la larme restera gravée
ainsi que tout ses sentiments refoulés

Dicky

Dominique , , 13 ans

 

 

justine F, le 16/09/2006

J'ai écrit ce poème alors que j'avais 11 ans


Pour tous


Pour apprendre,
Pour comprendre,
Pour s'entendre,
Il faut Attendre.

Pour rire,
Pour sourire,
Pour courir,
Il faut vivre.

Tout cela est dans notre coeur,
Tout ceci est dans notre tête.
Toutes ces choses qui nous entourent,
Nous feront tous rêver à tout jamais.

Toutes ces lettres,
Tous ces mots,
Toutes ces phrases,
Tous ces textes.

Sont dans ces poème
Des mots d'amour
Pour chacun de vous,
Pour chacun de nous.

justine F , saint-julien, 14 ans

 

 

amine aziki, le 09/09/2006

Le balcon
Peuplant les maisons et les immeubles
Avec ses fleurs qui ont un parfum,
Un parfum doux et onctueux
Qui vient jusqu'à effleurer les narines.
Le balcon est un signe de la liberté
Mondial ou commercial
Alors prenons nos marteaux et nos outils
Et fabriquons tous ensembles
Le plus grand balcon du monde
Qui illuminera l’espoir des pauvres
En leur donnant la liberté de vivre
Comme un poisson dans l’eau.

amine aziki , agadir, 11 ans

 

 
pages résultantes :39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108
 
Recherche :