rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

audrey, le 08/06/2006

Le Bal du Moulin de la Galette

Aujourd’hui, c’est jour de fête
Dans ce bel endroit qu’est le Moulin de la Galette…
Les gens sont nombreux qui discutent et dansent,
Ne perdant pas une minute pour entrer dans la danse…

Grands et petits, tout le monde, au grand complet,
A pris soin de se choisir un cavalier…
On aime danser, mais aussi papoter et faire les pipelettes
En un lieu aussi gai que le Moulin de la Galette …

Le plus important, c’est que tout le monde s’amuse,
Sans aucune mauvaise intention, et sans ruse,
Au bal du Moulin de la Galette, tout le monde
S’unit à la façon des amis, comme pour faire une ronde…

audrey , marseille, 11 ans

 

 

manon t, le 08/06/2006

Si j’étais…
Si j’étais un arrosoir, je serais rempli d’une eau douce
Une eau si douce qu’elle nous ferait plaisir à tous,
Qu’elle vienne d’un puits ou d’une rivière
C’est notre eau, l’eau de la vie, l’eau de lumière…

Si j’étais une barque, je flotterais comme les nénuphars
Sur une rivière bleue et turquoise le matin, rose le soir,
A midi je naviguerais et ferais des vagues
Et les nageurs apprécieraient chacune de mes vagues…

Si j’étais un parapluie, je m’ouvrirais quand il pleut,
Pour vous protéger de l’orage et de la pluie
Moi, parapluie du mauvais et du beau temps,
Je m’ouvrirais chaque fois que quelqu’un le veut…

manon t , marseille, 10 ans

 

 

martin, le 08/06/2006

Si j’étais…
Si j’étais une barque, je naviguerais sur les flots,
Je n’aurais pas peur d’aller très loin sur l’eau,
Ma coque serait aussi dure que celle d’un paquebot,
Parfois, on aurait à réparer mes bobos…
Si j étais un parapluie, je serais noir ou gris,
Je protègerais mes amis de la pluie,
Et lorsque le mauvais temps se serait enfui,
Je n’aurais plus qu’à me percher sur le porte-parapluie !…
Si j’étais un château de sable, je serais très grand,
Mes tours et mon donjon seraient géants,
Je possèderais une herse et un pont-levis,
Il ne me resterait plus qu’à espérer longue vie !

martin , marseille, 10 ans

 

 

Jean-pierre Y, le 08/06/2006

Chaume de Cordeville

Dans ce paysage où les cheminées sont en tuiles,
Tous les toits sont couverts de chaumes (ceux de Cordeville)
Les maisons ont des couleurs assez pâles…
Mais, elles sont confortables, ce qui est vital !...

L’eau qui coule, ici, est pure et potable,
Il faut dire que l’environnement est plutôt agréable…
Tout est calme et l’air est pur,
Mais bien, sûr, nous sommes en pleine nature !

La nature est toute en mouvement,
Peut-être que dans ce tableau, il y a un peu de vent…
Les couleurs se mélangent en un ensemble intéressant…
Dans ce village, on devrait se promener en chantant…

Jean-pierre Y , Marseille, 11 ans

 

 

taeva.n, le 08/06/2006

Le déjeuner

Sur une table tout est installé
Pour offrir le plus beau des déjeuners
A des gens qui vont arriver
En pleine forme, mais affamés…

Le paysage est merveilleusement coloré,
On n’y voit aucun homme costumé,
Mais le jardin, prêt de fêter son déjeuner,
Ne nous offre que de la beauté…

Une femme explose de joie,
Très belle dans sa robe de soie…
Elle ne demande qu’à montrer sa gaieté
En se dirigeant, souriante, vers le déjeuner…

taeva.n , marseille, 9 ans

 

 

valentin.s, le 08/06/2006

Éléments mécaniques


Quelques figures de mécaniques
De toutes les couleurs
Des figures absolument magnifiques,
Qui, tout de suite me remplissent le cœur.

Carrés, rectangles, en abondance,
Cette figure est toute beauté
Ces figures font le silence
Elles n’aiment pas la cruauté…

Barres, tuyaux, chaque figure est intéressante,
Tellement silencieuse qu’on dirait des muets
Toutes les figures sont éblouissantes,
Elles évoluent sans parler car elles n’aiment pas la buée.

valentin.s , marseille, 11 ans

 

 

jeremy, le 08/06/2006

Effets de vagues


Je contemple les vagues et leurs rouleaux,
Le soleil tout entier roule dans l’eau,
Le ciel est bleu, plus que bleu,
L’air est si chaud qu’il semble en feu…

L’eau bouge et roule jusqu’au bord,
Tous ces rouleaux ont l’air d’être en or,
Toujours, ils changent de couleur,
Et jamais le mouvement de la mer ne meurt…

Au bord de l’eau, l’écume ressemble à des fleurs,
Les vagues demeurent vertes, puis prennent d’autres couleurs,
Les rouleaux continuent leur danse au soleil
C’est un tableau qui toujours nous émerveille…

jeremy , marseille, 11 ans

 

 
pages résultantes :51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120
 
Recherche :