rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

marie d, le 08/06/2006

Femmes au jardin

Toutes ces femmes vêtues de soie
Vont et viennent sous un arbre de choix,
Les buissons offrent leur beauté fleurie
Et les dames les regardent, d’un air adouci…

Ces dames, sans cesse, s’abritent du soleil
Sous des arbres qui sont de vraies merveilles…
Nous voici face à un coin de verdure plaisant,
Calme et toujours distrayant.

L’une des dames tient un bouquet de fleurs
Qu’elle a dû cueillir avec le plus grand bonheur…
Les feuilles des arbres sont chaque jour,
De plus en plus, semblables à l’amour…

marie d , marseille, 11 ans

 

 

Rémi C, le 08/06/2006

Effet de vagues

Toutes ces vagues nous font rêver,
Elles nous donnent envie de nous y installer
Et de dormir sur le sable, en été,
En regardant souvent rire les bébés…

Les vagues roulent sans cesse avec leur mousse,
Qui pose sur nous une caresse douce,
Avant que sur le sable, ne disparaisse l’eau,
Car toujours se retirent les flots…

Si, dans l’eau, on trouvait des diamants,
Bien sûr que nous serions les plus contents,
Ce serait les diamants de la bonne mère
Que nous tenterions de revendre au bord de la mer…

Rémi C , marseille, 11 ans

 

 

Jessica, le 08/06/2006

Chemin sous-bois

Dans un vert sous bois,
On voit quelques oies
Qui passent par là
En émettant des bruits par-ci, par-là…

Un jour, une feuille est tombée,
Et dans le paysage elle a tout changé
Les oies aussi ont changé
Au lieu de cacarder, elles se sont mises à chanter…

Ainsi, on a vu mille choses changer
De la clairière jusqu’au fond de la forêt…
Les fleurs ont pris des tons dorés
Depuis que cette feuille est tombée…

Jessica , Marseille, 11 ans

 

 

issmahane, le 08/06/2006

Le berceau

Enfin ma fille est née
C’est le bonheur assuré !
Elle dort dans son berceau
Tout bien au chaud…

On lui a préparé son landau
Il ressemble à un bateau
En train de flotter sur les eaux
Une sorte d’océan qui serait chaud…

Elle vient de se réveiller pour un rien,
Elle a ouvert ses yeux bleus.
Elle nous a tous regardés.
Enfin, elle pose ses yeux bleus sur les miens…

issmahane , marseille, 11 ans

 

 

christelle d, le 08/06/2006

Paysage aux pâtis

Voyez-vous ces beaux champs
Sans cesse, leur décor est changeant…
Les couleurs des champs sont très légères
Comme s’ils s’étaient fait beau pour leur anniversaire !

La splendeur de ce ciel qui resplendit de vie
Est si intense qu’elle me fait rougir…
Car ce lieu est aussi beau qu’une fleur qui fleurit
Même, quand sous la neige, la nature s’est endormie.

Ce tableau a l’air d’être si réel,
Certains champs ont la couleur du miel,
Les arbres semblent se tenir la main
Comme s’ils étaient autour d’un grand sapin…

christelle d , marseille, 11 ans

 

 

adrien p, le 08/06/2006

Les Martigues


Ici, les maisons sont splendides !… Quelle ville magnifique !
Les maisons ne sont pas construites de simples briques…
C’est un lieu où on se croirait à Venise
Ou peut être sur les bords de la Tamise…

Quelle ville magnifique et quelles maisons gigantesques !
Comparer ce lieu à une autre ville serait carrément grotesque !
En cette eau si pure, se reflètent des maisons,
Il faut croire que cet endroit est atteint de perfection !

Tout ici est féerique, les maisons sont éblouissantes
Toutes les rues sont propres, la ville est resplendissante…
On peut penser que tout ici est fait pour nous émerveiller…
A mon avis, tout le monde voudrait bien y habiter !…

adrien p , marseille, 11 ans

 

 

tomas, le 08/06/2006

L’atelier de la rue Condamine

C’est dans cet atelier de la rue Condamine
Que tous ceux qui viennent, imaginent
Que se mettent à vivre les tableaux,
Les tristes, les beaux, les rigolos…

L’atelier de la rue Condamine est rempli de tableaux
Il a des fenêtres ornées de magnifiques rideaux,
On espère que personne n’abîmera rien, ce serait un gâchis
Pour ce lieu superbe en plein Paris !

Dès qu’on pénètre dans ce monde de tableaux,
On se sent automatiquement grand et beau,
Ce lieu est-il réel ou est-il un mythe ?
Voilà la question qu’on se pose dès qu’on le quitte…

tomas , marseille, 11 ans

 

 
pages résultantes :52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121
 
Recherche :