rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Petite Mélanie, le 30/05/2006

TON SOURIRE
Il éclaire ton visage
Sous le doux rayon de lune
Et même à travers les âges
Comble toutes mes lacunes.

Il donne tant d'expressions :
Amour, vie et beauté
Sans prononcer aucun son
Au souvenir de toute l'humanité.

Mélanie, 12 ans, passionnée d'écriture (poésie) et de lecture, cinquième.

Petite Mélanie , Haute-Loire, 12 ans

 

 

sandra, le 28/05/2006

" la vie "

la vie est tellement belle !
elle est pleine d 'étincelles!
il y a des moments de bonheur,
des moments de malheurs
mais cela n'empeche rien...
ELLE EST TELLEMENT BIEN !!
on cherche toujours a aller plus loin
mais il ne faut pas aller jusqu'aux
CHAGRINS !!
car à se moment là ,
on ne sait plus où l'on va !!

sandra , flers, 14 ans

 

 

younes, le 28/05/2006

elle est brillante comme le soleil
belle comme une rose juste éclose
printanière comme la rosée du matin
délicate comme un flocon de neige
douce comme le velours de la pêche
de nous tous elle est la plus futée !
et sur elle je peux toujours compter
ma maman à moi c'est tout simple : elle est magique.

younes , oujda, 12 ans

 

 

coline, le 28/05/2006

Le pélican

le capitaine jonatan
Etant âgé de dix-huit ans,
capture un jour un pélican
dans une ile d'Extrème-Oriant

le pélican de jonathan
au matin,pond un oeuf tout blanc
et il en sort un pélican
lui ressemblant étonament

et ce deuxième pélican
pond,à sont tour,un oeuf tout blanc
d'ou sort,inévitablement
un autre qui en fait autant.

cela peut durer pendant trés lomtemps,
si l'on ne fait pas d'omelette avant


Robert Desnos

Message du jardinier : et pour voir la version animée du poème de Robert Desnos c'est ici : http://www.franceweb.fr/poesie/enfants/pelican.htm

coline , granfresnoy, 8 ans

 

 

Ariane, le 27/05/2006

C'était de ceux qui avait l'art dans l'âme
Anis passionné, éphémère pollen
L'oreille humant la fleur, nous écoutâmes
Buvant le flot des paroles d'Éden

Il vomissait des strophes et des vers
Que nul aconit ne vint à froisser
Sonnets mariaient les feuilles, armillaires
Parasite aspic sous l'or camouflé

Un âpre don de charmeur ajouré
S'infiltrèrent arias et drames ténébreux
Sang du désespoir sur papier couché
La passion devint folie du lépreux

Sombrant sous une imposée aphasie
Dans l'ombre retomba l'oubliée fleur
On clotûra l'anthère, on l'avilit
Sur son sein atrophié mourrut l'ardeur

On tût sa plume et fana sa dentelle
Pâle fleur qui mourrait sous l'étoilée bise
Pauvre désabusée, ô triste belle!
Et ses douces graines se portèrent sous la brise

Je dédie ce poème au poète Emile Nelligan
qui fut interné pour folie avant d'avoir pu terminer son oeuvre.

PS : Merci Ariane et pour ce joli poème et pour nous rappeler la péosie d'Emile Nelligan que vous pouvez tous retrouver dans la rubrique "coin des ados". Le jardinier

Ariane , Canada, 14 ans

 

 

Anne-Sophie, le 27/05/2006

Maman
un papillon ouvre ses ailes tout comme moi j'ai ouvert mon coeur pour t'aimer !

Anne-Sophie , Paulx, 10 ans

 

 

mi, le 27/05/2006

mon poème

C'est un poème,
Il est très court,
Il est charmant,
C'est mon poème:
"Maman, je t'aime"

mi , , 10 ans

 

 
pages résultantes :55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124
 
Recherche :