rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Moon marjorie, le 18/05/2012

Un petit message que je dépose sur les branches
scintillantes de cet arbre si bien entretenu depuis
des années...
Venir sur ce site pour l'admirer me rend
nostalgique, et... me donne envie d'écrire à
nouveau.
J'espere que monsieur le jardinier se porte bien.
Bonne continuation.
Marjorie

Moon marjorie , sarcelles, 25 ans

 

 

, le 04/05/2012

Message du jardinier à tous les petits poètes
Pour vous et aussi pour l'Arbre, un poème de la poétesse Roumaine Ana Blandiana

Autrefois les arbres avaient des yeux

Autrefois les arbres avaient des yeux,
Je le jure,
Je sais bien
Que je voyais lorsque j'étais un arbre,
Je me souviens combien m'étonnaient
Les étranges ailes des oiseaux
Qui me passaient devant,
Mais je ne me souviens plus
Si les oiseaux devinaient
Mes yeux.
En vain je cherche maintenant les yeux des arbres.
Je ne les vois peut-être pas
Parce qu'arbre je ne suis plus,
Ou bien sont-ils descendus sur les racines
Dans la terre,
Ou peut-être,
Qui sait,
Ce ne fut qu'une illusion
Et les arbres sont aveugles depuis toujours...
Mais alors pourquoi donc
Lorsque je passe tout près d'eux
Je les sens
Me suivre du regard,
Un regard bien connu,
Pourquoi, lorsqu'ils frémissent et clignent
De leurs milliers de paupières,
J'ai envie de crier –
Qu'avez-vous vu?...

, , ans

 

 

Nancy T, le 14/03/2012


J'aime beaucoup votre site.
Jardinier je vais apprendre à conjuguer les verbes et revenir avec un poème pour l'Arbre.

Nancy T , Montreal, 12 ans

 

 

ghita sabik, le 09/03/2012


Pour l'arbre et la forêt
des souhaits

ghita sabik , casablanca, 12 ans

 

 

Antoine G, le 01/03/2012

Il était le vent

Il était le vent avec son froid
Froid d'automne
Froid d'hiver
Froid de mer.
Il était la poussière mêlée à ce vent,
Ou plutôt sa proie d'automne
Proie d'hiver
Proie de mer.
Il était l'air qui circulait grâce au vent.
L'air avec ses droits d'automne
Droits d'hiver
Droits de mer.
Mer révulsée, remuée, renversée,
Un air que tous ont dépurifié.
Il était le vent croisant le vent,
Le vent croix d'automne
Croix d'hiver
Croix de mer.
Au centre de cette fusion naissait le feu,
Le feu étincelant
Le feu brûlant
Le feu immense naissant de toute part.
Le feu.

Antoine G , Paris, ans

 

 

Aloïs S, le 07/02/2012

Bonjour au Jardinier. voici mon poème.

Jeu de mots.

A la une, je prends la lune.
A la deux, je suis heureux.
A la trois, j'aime les oies.
A la quatre, je cuis une tarte.
A la cinq, ma voiture est en zinc
A la six, j'ai une idée fixe.
A la sept, maman est prête.
A la huit, je prends une truite
A la neuf, je mange un oeuf.
A la dix, j'aime Astérix.

Aloïs S , Hame-Sur heure, 10 ans

 

 

abdallah, le 21/11/2011

voici ma poésie

Etre ange
C'est etrange
Dit l'ange
Etre âne
C'est etrâne
Dit l'âne

Note du jardinier : Merci Abdallah de nous permettre de revenir vers ce poème de Jacques Prévert extrait du recueil "Fatras". Pour tous les petits poètes voici le poème en entier.


Être Ange
C’est Étrange
Dit l’Ange
Être Âne
C’est étrâne
Dit l’Âne
Cela ne veut rien dire
Dit l’Ange en haussant les ailes
Pourtant
Si étrange veut dire quelque chose
étrâne est plus étrange qu’étrange
dit l’Âne
Étrange est !
Dit l’Ange en tapant du pied
Étranger vous-même
Dit l’Âne
Et il s’envole.

abdallah , Paris, 10 ans

 

 
pages résultantes :7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76
 
Recherche :