rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Amaury, le 17/09/2005

Jean qui rit


Dans ma boîte à trésors
Il y a

Des billes,
Un gros ballon,
Un train en bois,
Des lettres qui dansent sur le tableau
Des crayons de couleur arc-en-ciel
Du jus de coco
Et
Un ruban de réglisse

Dans ma petite tête
Il y a
Un cerf volant au goût de vanille
Une chanson qui trotte





Amaury, 4 ans, Paris, 17septembre 2005

Amaury , Paris, 4 ans

 

 

Sophie Mauroy, le 17/09/2005

Coquine et gourmande Arizona
A la jolie robe Apaloosa
Tu veux toujours aller trop vite
Pour t'amuser ne pas slalomer
Mais attention je te le dis
Ne fais pas trop de bêtises
Sinon tu risques de tomber
Et de te casser ... le bout du nez !

Poème écrit dans le cadre de la journée du patrimoine des enfants à l'hôtel de Bourbon Condé.

Sophie Mauroy , Paris, 9 ans

 

 

Clara de Latour, le 17/09/2005

Une fleur blanche

Une fleur blanche
Assise sur une feuille d'or
Boit une goutte de rosée
Au parfum de citron.
Elle s'étire ensuite
Et finit par s'endormir...

Clara de Latour , Le Caire, 6 ans

 

 

Baby Wolf (Lou), le 15/09/2005

Oh là là, ça fait des siècles que je ne suis plus venue sur cet arbre magnifique... Comme la poésie me manque, si vous saviez... c'est dur de devoir se forcer à écrire, ne plus trouver l'inspiration instantannément comme c'était le cas avant... donc, pour démarrer ma nouvelle année de terminale, mon dernier poème :

Miroiteries

Je suis seule avec ce grand miroir
Et fuis encore mon propre regard.
Comment sourire à ce personnage là ?
Sachant que lui ne me sourit même pas.

Je suis seule avec mon reflet pâle,
Sa tenue négligée et ses mains sales,
Je ne peux même pas le regarder en face :
Son air froid et désespéré me glace...

Je suis seule devant un autre Moi,
Qui lui est toujours fort et ne pleure pas,
Impitoyable et pourtant si attirant...
Avez vous déjà rencontré un reflet qui ment ?

Je suis seule avec mes doutes et mes pensées
Et ce grand miroir qui reste là à me haïr,
Qui jamais ne me fera l'ombre d'un sourire,
Ce soir, le grand miroir, je l'ai brisé !

Baby Wolf (Lou) , l'Haÿ les Roses, 15 ans

 

 

Théo, le 15/09/2005

Un jardin

Un jardin rouge,
bleu multicolore
avec des fruits venus d’un autre monde.

Au milieu du jardin une cabane rempli DE ….


Au fond, à droite, à gauche,
et au milieu
un livre rempli de page
à côté, une plume avec de l’ancre pour REVE !!!!

Note du jardinier : Merci Théo, d'avoir entrouvert la porte de ton jardin secret. Ton poème est si joli !

Théo , Paris, 9 ans

 

 

benoit, le 14/09/2005

LA NOSTALGIE

Je crois
Quau fond de moi
J'ai de la nostalgie
Et de la mélancolie

Quelque chose me dénude
C'est certainement cette solitude

Quelque chose me cache le jour
Je crois que c'est l'amour

Je sens que quelque chose me sourit
C'est certainement la vie

Je crois que mon cerceuil
Se recouvre de feuilles

Dans cette truite
Se cache une perle d'huître

Qui m'aidera a revoir le jour
JE T'AIME MON AMOUR

Cette poèsie a été crée par moi par mes propres sentiments .... j'ai participé à un concour qui s'apelle le printemps des Poètes et il fallait mettre les mots : amour, feuille, vie, solitude et le mot TRUITE !!!! et j'ai été 27ème alors vous comprenez si j'ai mis le mot truite !!!

gros bisous à tous les lecteurs de ce super site .....

benoit , béthune, 12 ans

 

 

Arthur-Nounou, le 13/09/2005

Cher Jardinier,

Voici une poésie que j'ai composé avec mon imagination. J'ai eu grâce à ce poème un cahier d'écrivain! Le voici:

Océan

Moi, dans un bateau sur l'eau belle à la vue
Et ce parfum du aux vagues
Et l'eau froide comme une bague

Je suis au paradis des mers;
Dans l'air le bruit des vagues
Nous mangeons de bonnes choses
Et naviguons dans la bonté de l'été.


Bravo et merci petit écrivain, petit poète, L'arbre est ravi à l'idée de ses nouvelles et prochaines feuilles grâce à tes écrits. Le jardinier


Arthur-Nounou , Paris, 10 ans

 

 
pages résultantes :84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153
 
Recherche :