rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Pouet et Fouet, le 05/07/2005

On adore vos poèmes ils sont trop chouettes comme Pouet et Fouet!!

Pouet et Fouet , Mâcon, 14 ans

 

 

Alice, le 05/07/2005

La vie est une maison,
Une belle et grande maison.

Dans le salon, la joie se repose,
Dans la cuisine, la tristesse pose.
La peur, c'est la petite pièce sombre,
Où l'on développe les idées noires. Ombres...

Toutes les pièces sont visitées,
Le destin est varié...
Bonheur, malheur,
Solitude, Rigolade,

La maison est vaste, tout le monde l'aime.
Du quartier c'est la plus belle...

Mais les volets peuvent aussi se fermer...


Note du jardinier : Connais-tu Alice ces vers extraits du bestiaire de Guillaume Apollinaire :
Je souhaite dans ma maison
une femme ayant sa raison
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.

Alice , , 15 ans

 

 

Baptistin., le 05/07/2005


Les lapins du jardin.

Il y a des lapins qui regardent le matin
Se lever dans le jardin.
Le lapin regarde le soleil
Qui s'émerveille auprès des groseilles.

Les lapins regardent la lune
qui a une forme de prune.

Baptistin. , Rêves. Belgique., 11 ans

 

 

Romain C, le 03/07/2005

Salut à tous les poètes!Comme à mon habitude,je vous envoie un de mes poèmes quand je le peux.Cette fois,je désire en partager deux autres,qui me tiennent beaucoup à coeur.
En espérant qu'ils vous plairont,je vous dis à plus tard (c'est enfin les vacances!).


Le jeune solitaire (mon premier poème,écrit en mai 2004)

Seul,marchant sous le ciel nocturne
Il regardait les étoiles,et la pâle lune
Qui,s'étant levée au-dessus de la terre
Illuminait froidement son visage fier

Seul,parcourant le monde,chevauchant
Il admirait l'est et ses vastes champs
Mais l'ouest lui étant inconnu
Il craignait de s'y etre perdu

Seul,naviguant sur les mers australes
Il menait son grand navire aux belles voiles
Qui,faisant penser à un bel albatros blanc
Survolait gracieusement l'immensité de l'océan.


Et en voici un autre,sans titre,que j'ai écrit en mars 2005.


Jeune rêveur sous le beau ciel bleu
Je me promenais dans la verte prairie
J'étais seul,j'étais triste,j'étais silencieux
C'est alors que je l'aperçus,la belle Marie

La lumière de maintes étoiles scintillaient dans ses yeux,
Sa belle et brune chevelure arborait des couleurs d'été,
Sa voix claire résonnait comme un chant harmonieux
Et son divin sourire me faisait oublier mon dur passé

En la regardant,j'ai senti battre mon coeur
Il n'y avait aucun doute,j'étais tombé amoureux;
J'avais trouvé la sérénité,oublié la solitude et le malheur
Mais peut-etre étais-je un peu trop fleur bleue.


Dans ce poème ,j'ai cherché à exprimer les sentiments que j'ai éprouvé(et que j'éprouve toujours.),à l'égard d'une jeune fille que j'ai connue et que je n'ai plus revue depuis un peu plus d'un an.Je les ai aussi exprimé dans d'autres poèmes que j'enverrai plus tard .








Romain C , Janzé, 16 ans

 

 

margo p., le 30/06/2005

A tous les poetes!!!

Ce matin j'ai la force d'écrire,
Aujourd'hui je n'veux pas mourir,
Je veux profiter de la vie et pouvoir en rire,
Faire de la Folie mon seul souvenir,
Transformer ce rêve en realité,
Que le monde soulève cette obscurité,
Quand le jour se leve, et pour l'étérnité...
bizouxx!! et continuez! petit pas deviendra grand..

margo p. , Bordeaux, 13 ans

 

 

n'deye mané ka, le 30/06/2005

Mère

toi qui es ma mère
je t'aime
toi qui as le visage resplendissant
je t'admire !
toi qui veille sur moi
toi qui es dans ma vie
maman je t'aime
bien des choses à te dire maman je taimmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmme!!!!!!!!!!!!!

n'deye mané ka , louga(senegal), 11 ans

 

 

léa, le 30/06/2005

Derrière mon sourire
Se cache une profonde tristesse
J'essaie toujours de la cacher
Ma pronfonde détresse

Derrière mon sourire
Une envie de pleurer
Une envie de crier
Parfaitement effacée

Derrière mon sourire
Des épreuves endurées
Mais je suis persuadée
D'être heureuse pour ce que je suis

Derrière mon sourire
Il y a des tonnes de pourquoi
Derrière mon sourire
Jamais on ne saura

Derrière mon sourire
Seul mon coeur le sait
Derrière mon sourire
...

léa , Rennes, 14 ans

 

 
pages résultantes :92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161
 
Recherche :