rbre à oèmes
Pour les enfants et pour les raffinés

Recherche :  
 

Voici les messages et les poèmes qui nous ont été envoyés
( 4544 feuilles sur notre arbre ! )
pages résultantes :94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163
 
Tu peux aussi déposer une feuille
 

Agathe M, le 24/06/2005

Mon amour

Mon amour de vie
Ma lumière de nuit
Mon rayon de soleil
Mon bonheur de toujour
Ma raison des beaux jours
Mon diamant trop precieux
Mon bel ange des cieux
Mon océan de cristal
Ma défence du mal
Mon amour, mon amour
Je t'aime

Agathe M , Nice, 13 ans

 

 

baptistin, le 22/06/2005


.....IN.

Baptistin va dans le jardin.
Il regarde le lapin.
Qui va près du sapin.
Il y a de petits raisins
Dans le jardin.
Baptistin aime le matin.
En pensant au marin.




baptistin , Rêves. Belgique, 11ans 1/2 ans

 

 

Charline B, le 22/06/2005

Je te promets qu'il y aura des é tés
Il y aura des é pinards,
des é paules,
des é chalotes,
des é léphants,
des é chelles,
des é charpes,
des é clats,
des é conomies,
des é clairs,
Mais il n'y aura pas d'é coles.

Charline B , Nantes, 12 ans

 

 

loubes, le 22/06/2005

Je te promets qu'il y aura des automnes
Il y aura plus d'au xiliaires
Des au teurs
Desau rores

Des au ditoriums,des au ditoires
Des au gmentations,des au dimats
Des au ditions,des au diteurs
Mais il y aura des automnes.

loubes , nantes, 13 ans

 

 

Mélanie G, le 22/06/2005

Le rossignol

Au cœur d’une forêt de blanches corolles
Vivait un merveilleux petit rossignol
Au chant d’une magnifique beauté
Que personne ne pouvait oublier
Ce n’était qu’un simple oiseau gris et brun
Mais qui aurait pu imaginer qu’un rossignol serait si vilain
Mais quand ce dernier se mettait à chanter
Sa mélodie envoûtante emplissait toute la forêt
On aurait cru entendre tinter des clochettes de verres
Aussi pur qu’une claire matinée de printemps
Elle remplissait de joies les passants
Qui en l’honneur du petit chanteur
Gravèrent sur une pierre
En lettre d’or ces quelques paroles
‘’Pour toi le plus magnifique rossignol’’


Mélanie G , Jouy le Moutier, 13 ans

 

 

Emilie, le 21/06/2005

Ben salut tout le monde, j'adore écrire des poèmes alors je vais vous faire partager mes inventions !
(J'ai inventé cette poésie maintenant, en écrivant, j'écrivais ce qui me sortais par la tête.)

Anniversaire

Aujourd'hui c'est mon anniversaire
Je vais acheter plein de bonbons
Il y a de la fête dans l'air
Je sens que le gâteau sera bon

Les invités sont là
On joue à saute mouton
Je vais faire comme papa:
Déguster les bonbons

Je veux les cadeaux
Tout le monde m'en donne un
J'ai reçu un beau vélo
de mon gentil parrain

C'est l'heure du goûter
Maman apporte le gâteau
On ne fait que me féliciter
Je trouve ça rigolo

Maintenant j'ai 6 ans
J'ai un petit peu grandi
Comme je serais content
Si c'était comme ça tout les samedis

Mes copains sont partis
Moi je vais dans mon lit
Il est 8 heures du soir
Je me retrouve dans le noir







Emilie , , 11 ans

 

 

C Romain, le 19/06/2005

Bonjour à tous les jeunes poètes et au Jardinier!C'est moi,Romain et je voudrais partager un autre de mes poèmes(ce que je devrais faire plus souvent!).L'été arrive dans quelques jours,voici un poème que j'ai écrit au mois de février et qui s'intitule "Saisons".En espérant qu'il plaise à vous tous ( y compris au Jardinier!),je vous dis à bientot!


Saisons

Le printemps,saison douce des vallées fleuries
Où le ramage des oiseaux s'élève ,mélodieux
En des lieux de paix où les hommes sont heureux;
Sur les fraiches feuilles des clairières épanouies
S'étend la rosée à l'aube d'un jour rajeuni.

L'été,saison des grandes étendues océanes
Bordées de longues plages de sable étincelant
Où,sous le beau crépuscule,s'embrassent les amants
Apercevant au loin le divin alçyon survoler les flots
Le marin pressent que son aventure commencera bientot.

L'automne,saison aux mornes paysages
Lorsque la dernière des fleurs,unique,sera flétrie
Portée par un vent fluctuant,tombera la pluie;
Les feuilles mortes,de hautes branches effilées
Tombent nombreuses,au bord des chemins oubliés.

L'hiver,saison aux montagnes enneigées
De blancs nuages,tombent des flocons cristallins
Froids,subtils et brillants dans le matin;
Troublant les claires mares d'un doux friselis
Souffle le vent,portant la joie et la vie.

Romain.


C Romain , Janzé, 16 ans

 

 
pages résultantes :94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163
 
Recherche :